Un cuir chevelu sain est un cuir chevelu qui sait se faire oublier.

Il ne donne aucun signe d’existence, meme s’il collabore dur pour produire de nouveaux cheveux et proteger la peau de l’univers exterieur.

A contrario, les gens ayant votre cuir chevelu en mauvaise sante peuvent remarquer un des signes ou une combinaison des symptomes suivants : tiraillements, secheresse, demangeaisons, pellicules.

Mais, tout un chacun ne reagit aucune la meme maniere, aussi si le mauvais etat est lie a toutes les memes facteurs causaux a l’origine.

Quels paraissent les differents types de cuir chevelu ?

J’ai nature du cuir chevelu va varier par rapport i  un exposition aux points naturels tels que le soleil ou le vent par exemple, du taux de production de sebum et du fera qu’ils soient affectes avec des problemes de pellicules ou non.

  • Notre cuir chevelu “couvert” ou “expose” – depend une moult cheveux qui couvrent le cuir chevelu et, par consequent, de combien le cuir chevelu est ou n’est pas expose au monde exterieur. Lorsqu’on a des petites surfaces chauves (ou la tignasse paraissent absents) ou une couverture diffuse sur certaines zones du crane, l’etat du cuir chevelu est en mesure de varier : il sera plus gras dans les zones totalement recouvertes par les cheveux et plus sec en zones ou la tignasse seront clairsemes.
  • Notre cuir chevelu “normal” a “gras” – la vitesse a laquelle nous produisons du sebum via notre cuir chevelu reste determinee avec nos genes. Chacune des individus ayant des cheveux produisent du sebum a la surface de leur cuir chevelu, mais la plupart en produisent plus que d’autres. Celles qui paraissent des plus productrices seront plus susceptibles de decrire leur paltalk gratuit ou payant cuir chevelu comme gras tandis que celles les moins productrices de sebum peuvent decrire un cuir chevelu tel “normal”.
  • Notre cuir chevelu “souffrant de pellicules” ou “sain” – Cela va dependre en sensibilite necessaires aux elements et causes qui vont etre a l’origine des pellicules. Cependant, votre probleme est assez frequent (jusqu’a 50% en population adulte experimente des problemes de pellicules). Ceux qui en font l’experience pourront remarquer un cuir chevelu qui tiraille, qui est sec, qui demange et/ou produit des pellicules.

Quelles paraissent des causes d’un dereglement du cuir chevelu ?

On crois souvent a tort que les pellicules paraissent dues a 1 probleme d’hygiene.

Ainsi que l’acne dans la figure, c’est 1 parasite qui est principalement responsable des pellicules : une micro-bacterie nommee Malassezia Globosa. Correctement que votre micro-organisme soit naturellement present sur le cuir chevelu, plus d’une personne concernant 2 reste sensible a une telle levure 1 .

Le Malassezia Globossa se nourrit du sebum service a la surface du cuir chevelu, qui hydrate la peau, et le transforme en acides fourchus. Ces substances irritantes fragilisent la fonction de barriere de l’epiderme et entrainent ainsi parfois des inflammations et demangeaisons. En reaction, le cuir chevelu accelere son renouvellement cellulaire ; et cela precipite l’apparition de pellicules.

Le cuir chevelu, plus sombre et humide que le est de la peau, represente un foyer ideal au developpement de votre micro-bacterie.

En plus, notre cuir chevelu subit toute la journee des agressions exterieures qui varient en fonction des saisons et amplifient l’action du micro-organisme.

  • Humidite : la transpiration est consideree comme l’une des raisons de la proliferation des pellicules.

Temperature : une temperature trop elevee entraine une irritation du cuir chevelu. Ainsi, mettre votre chapeau l’ete tel votre bonnet l’hiver augmente la temperature du cuir chevelu et entraine une augmentation en transpiration.

Pollution : dans un contexte urbain, un individu est exposee a bien 6 formes de pollution differentes comme celle produite via les voitures mais aussi la fumee de cigarette.

Age : avec l’age les cheveux deviennent encore qui plus est fins. Cela pourra aussi etre la cause d’un cuir chevelu en mauvaise sante.

  • Style de vie : le stress, l’alimentation ou encore la fumee de cigarette influencent notre corps et egalement la qualite de notre cuir chevelu. On etablit egalement un lien entre ces differents facteurs et l’essor une micro-bacterie dans une cuir chevelu.
  • Les petits gestes a adopter pour avoir 1 cuir chevelu sain

    Pour votre cuir chevelu sain, il va falloir imperativement effectuer 1 nettoyage regulier au milieu des bons produits :

    • Se servir de votre shampoing qui convient a ses besoins.
    • Trouver la solide frequence de lavage, en permanence tel une a deux fois par semaine, avec de l’eau tiede en massant calmement le cuir chevelu.
    • Pour les problemes de cheveux gras et cuir chevelu mal odorant, mieux vaut 1 lavage frequent.
    • Privilegier Les aliments a base de zinc pyrithione pour lutter contre l’essor et l’action d’une micro-bacterie a l’origine des pellicules.
    • Eviter le silicone puisque c’est une substance qui etouffe le cuir chevelu et qui va contribuer a l’apparition de pellicules.
    • Empi?cher d’utiliser le shampoing sec, ou du moins de limiter son utilisation a une fois par semaine puisqu’il a des proprietes assechantes. Idem Afin de des poudres coiffantes, sauf quand on les utilise i  propos des longueurs Afin de re-texturiser et retravailler la coiffure sans toucher au cuir chevelu.

    Il faudra egalement accorder une attention particuliere a son alimentation et a l’ensemble des elements exterieurs qui aggravent l’action une micro-bacterie :

    • Privilegier des aliments contenant des vitamines B6 (foie, saumon,…), vitamines E (noisettes, amandes,…) et vitamines A (?ufs, services laitiers,…).
    • Eviter les environnements secs qui irritent le cuir chevelu.
    • Si le corps est fatigue et sous stress, une substance appelee histamine reste generee et peut provoquer des demangeaisons.

    Si les problemes de cuir chevelu restent presents malgre les soins appropries, changer le ton de vie va etre benefique, dans le but de dormir suffisamment et de bien detendre son corps et son esprit.

    Merci a Jeni Thomas, experte scientifique Head & Shoulders.